Principes d’organisation de 350 – Zéro Fossile

Pour compléter la description de notre méthodologie, nous présentons ci-dessous quelques principes d’organisation plus spécifiques.

Ces principes guident la manière dont nous travaillons les uns avec les autres et en réseau pour développer nos moyens d’action, nous opposer à l’industrie des combustibles fossiles et accélérer la transition socialement juste vers des énergies renouvelables. Nous demandons à tous les groupes qui utilisent 350 ou Zéro Fossile dans leur nom ou qui sont d’une quelconque autre manière associés à notre réseau de lire, de comprendre et de faire en sorte d’appliquer ces principes.

Lire et Approuver

Nous sommes un mouvement mondial de citoyens dont l’ambition est de faire face à la crise climatique. Nous sommes des citoyens du monde qui s’organisent en vue de transformer la société au niveau local. Par l’intermédiaire de nos actions solidaires qui transcendent les barrières linguistiques et géographiques, nous formons un réseau international puissant qui est uni par une humanité et une volonté communes de résoudre la crise climatique.

Notre ambition est de construire un mouvement inclusif d’autonomisation. Que ce soit au niveau local ou international, nous sommes ouverts et réceptifs aux nouvelles idées et initiatives, nous encourageons une large participation et une prise de décisions collective à tous les niveaux du processus organisationnel et nous donnons à la nouvelle génération de leaders des moyens d’action. Des groupes religieux aux dirigeants d’entreprise, en passant par les établissements scolaires et autres, nous travaillons avec une grande diversité de groupes et d’individus, car nous avons éminemment besoin des idées et de l’engagement de tous pour créer le changement nécessaire. Les relations que nous tissons les uns avec les autres, ainsi qu’avec les groupes partenaires, la dynamique que nous faisons éclore et les récits que nous relatons contribuent tous à consolider le pouvoir des citoyens, car c’est de cette manière que se produit le changement.

Nous travaillons en collaboration avec d’autres mouvements pour lesquels la justice est un principe fondamental. Nous sommes convaincus que les problématiques relatives à la justice climatique, à la justice économique, à la justice raciale, à l’égalité hommes-femmes, aux droits des travailleurs, etc. sont liées entre elles et nous nous efforçons de faire front commun avec nos alliés de manière à produire un impact plus important.

Nous sommes solidaires avec les communautés les plus touchées par le changement climatique et par les conséquences de l’extraction des combustibles fossiles. En raison d’inégalités historiques, une grande partie de ces communautés sont celles qui souffrent le plus du changement climatique et qui sont aussi les moins protégées. Nous soutenons leurs revendications, qui visent essentiellement à assurer leur survie et la défense des droits des générations futures.

Nous privilégions l’action à la parole. Nous nous appuyons sur l’intelligence collective et non pas sur des personnalités individuelles. Il n’y a pas de place pour l’égo dans notre organisation et nous nous efforçons de dire « oui » le plus souvent possible (tout en respectant nos limites). Nous essayons de rester flexibles et réactifs, de faire un maximum avec le peu de ressources dont nous disposons, et de nous concentrer sur les actions qui profitent réellement aux communautés locales.

Nos ambitions et nos actions sont à la hauteur du défi. C’est en voyant grand et en étant ambitieux que l’on motive les gens à s’impliquer et à agir avec l’urgence nécessaire.

La créativité est la pierre angulaire de notre travail. Les symboles, l’art et les actions créatives nous aident à visualiser tant les problèmes que les solutions au changement climatique. Les méthodes de communication créatives nous touchent souvent plus directement et nous rappellent de bien jolie manière ce que nous nous efforçons de protéger.

En tant qu’organisateurs, nous touchons le cœur et l’âme autant que l’esprit. La crise climatique est un problème éthique : le fait de prendre des mesures utiles donne un poids moral à notre travail et renforce notre engagement en faveur de la cause ainsi qu’à l’égard d’autrui. Ce lien nous permet de mieux faire face aux changements profonds que subit notre planète et d’imaginer plus facilement le monde que nous voulons bâtir.

Les mouvements au sein desquels les membres ne s’amusent pas sont dénués d’intérêt. Nous dansons, chantons, mangeons, jouons et plaisantons ensemble, parce que cela nous donne des forces et de l’espoir et nous motive à relever les nombreux défis (et à fêter les victoires !) qui nous attendent sur la route vers un avenir énergétique durable et propre.

Nous utilisons la technologie de manière créative pour soutenir des actions dans le monde réel. Nous savons que la technologie ne remplace pas les relations qui sont établies dans la vie réelle ni les techniques d’organisation qui ont fait leur preuve dans le temps, mais elle nous permet de voir, de comprendre et d’agir de manière solidaire avec nos frères et nos sœurs touchés par le changement climatique dans le monde entier. La technologie est ce qui relie la communauté que nous formons.

Nous ne sommes pas des experts, mais nous en savons suffisamment sur la crise climatique et l’industrie des combustibles fossiles pour pouvoir dire la vérité. Nous nous tenons autant que possible informés des dernières découvertes scientifiques ainsi que de la situation économique et politique, mais nous savons également que nous n’avons pas besoin de tout savoir pour défendre notre avenir. Dire la vérité sur les éléments scientifiques et les injustices est à la fois notre devoir et notre stratégie la plus efficace.

Cependant, même si les données scientifiques sont importantes, ce sont les récits qui rendent notre mouvement influent et qui donnent une dimension humaine. Nous avons tous des histoires fascinantes à raconter. Communiquer à l’aide de récits nous permet d’attirer l’attention des médias, de faire grandir notre mouvement et de réaffirmer notre humanité commune. Qu’elles concernent un courageux citoyen exprimant seul son opposition en Irak ou une communauté se réunissant pour mettre à l’arrêt une centrale à charbon au Kenya ou faire interdire la fracturation hydraulique au Brésil, les histoires que nous partageons sont inspirantes pour l’ensemble de notre mouvement.

Nous suscitons le changement en utilisant des méthodes non violentes. Nous prônons la non-violence, à l’image de Gandhi, de Martin Luther King Jr. et d’autres mouvements pacifistes avant nous. Pas de violence, ni de dégradation des biens. Face à la crise climatique, à l’extraction de combustibles fossiles et aux pratiques répressives des gouvernements et des entreprises qui en tirent profit, nous sommes convaincus que la non-violence stratégique constitue le moyen le plus efficace de créer un monde juste et sain.

Sign Up

Fossil Free Organising Principles

As a representative for our group, I acknowledge that we have read, understood and agree to embody the Fossil Free organising principles in the way we organise locally and in solidarity with others globally to create a Fossil Free world.

Sign up:

Hi !

We have your contact info saved from last time, just click the button below to continue.

Not ? Sign out

Find out more about campaigns, projects, and local groups where you can make a difference!

By taking this action, you are agreeing to our terms of service and privacy policy. You can unsubscribe at any time.

FacebookTwitter