Vendredi 27 septembre 2019 au matin, le collectif d’art-activisme Libérons Le Louvre a organisé sa septième performance. Soutenu par plus de 10 000 personnes ayant signé leur appel, le collectif exige depuis deux ans la rupture du partenariat entre l’entreprise Total et le musée du Louvre. Afin de dénoncer les agissements du groupe Total, grand pollueur et grand partenaire du Louvre, les mains des activistes ont laissé des traces noires de mains sur la Pyramide du Louvre. 

Cette action s’inscrit dans la semaine mondiale d’action pour le climat, alors que de nombreux pays tels le Canada ou les Pays-Bas, organisent une grève massive ce vendredi 27 septembre. 

Photo : Matthieu Ponchel

En marquant de traces noires un monument aussi iconique que la Pyramide du Louvre, le collectif tient à rappeler au monde entier que les crimes climaticides du groupe Total ne passent plus inaperçus. Il est temps pour le musée de rompre son partenariat avec le géant du pétrole et du gaz.

 

“Les empreintes laissées par Libérons le Louvre peuvent être nettoyées facilement, contrairement à l’empreinte de Total sur la planète et les êtres humains.” explique Ernestine, membre du collectif.

Par son mécénat et ses investissements dans l’art et la culture, en particulier avec le Louvre, Total est en mesure de redorer son image. Dans le même temps, l’entreprise continue de mettre en danger des vies et des écosystèmes dans le monde entier. En réalité, le Louvre soutient la réputation de Total bien plus que Total ne soutient le Louvre.

“Nous poursuivrons nos performances jusqu’à la fin du partenariat entre le Louvre et Total. Ce partenariat ne peut être concilié avec la mission de service public du musée et sa responsabilité morale”, a déclaré Alban, un autre activiste.

Aujourd’hui et ce week-end, les personnes qui font la grève pour le climat descendent dans la rue pour la deuxième vague d’actions : la semaine dernière, quatre millions de personnes ont participé à cette mobilisation mondiale pour exiger la justice climatique et la fin de l’ère des combustibles fossiles. Depuis le 20 septembre, des étudiants, des parents, des syndicats, des entreprises, des travailleurs de la santé, des scientifiques, des célébrités, des gens de toutes origines, de tous âges, de toutes régions et de toutes religions se sont rassemblés dans la rue pour les plus grandes manifestations pour le climat jamais vues.

###

Contacts presse : Clémence Dubois 06 42 71 31 75

Liens :

Photos : ICI

Le site de la campagne (incluant des vidéos des performances précédentes) :

https://france.zerofossile.org/louvre/

Le contre-rapport sur la stratégie climat de Total : https://france.zerofossile.org/total/ 

Compte Twitter @Liberons_Louvre

Page Facebook LiberonsleLouvre

FacebookTwitter